Tag Archives: Afrique du Sud

Danny MacAskill x Leica – Afrique du Sud

31 Mai

Apres la video Way Back Home (voir article >>), voici une nouvelle video impressionante de Danny MacAskill, le rider fou! Un projet initié par la marque d’appareil photo Leica! Je vous laisse admirer la video…

Les aventures de Virgile : « Vous avez dit Niamey? »

10 Juil

C’est qu’il avance notre Virgile, ancien de K13, pilote et routard hors paire!

Voici le début de son derniere article:

«Vous avez vu votre tête ? Tirez la langue pour voir ? Vous êtes sec, au bout, complètement déshydratée. Vos reins, votre cœur et votre cerveau ont commencé à se servir dans vos muscles, surtout qu’il n’y a plus guère de graisse!» me lança frontalement le toubib que je m’étais discipliné à consulter après qu’une légère éraflure au bras –mordu par des chaumes terreuses alors que je prêtais main forte à la monte du toit d’une case en brousse profonde- se soit transformée en plaie ignoble et que je me sente passablement fébrile.

J’eu pour réaction salutaire d’enfourcher mon engin et de faire 100 kilomètres à travers brousse en direction de Niamey –où je suis arrivé retapé !- pour m’éloigner de cette fébrilité que je sentais liée davantage au lieu qu’à moi-même. Ah la ville…!

Au passage, je fus bon pour des antibiotiques -car mon corps s’était affaiblit et en l’état, la moindre petite écorchure pouvait se transformer en désagrément insurmontable- et une cure de potassium et chlorure de sodium. Pour dire les choses comme elles sont, je dois boire 2 litres d’un liquide saumâtre fabriqué au rabais par un laboratoire indien et distribué gratuitement par l’OMS aux populations africaines qui en font commerce et l’utilise principalement pour les enfants atteints de diarrhées !

Subitement ragaillardis par l’espoir que mon traitement à base de sel fasse de moi cette machine que j’avais été d’antan, ce mercenaire infatigable à la solde de l’étonnement, j’enfilai les kilomètres comme… >> LIRE LA SUITE >>

Les aventures de Virgile : la traversée du Sahara

4 Mai

En toute franchise, je ne sais pas vraiment de quelle manière entamer ce post ! Non que je  me sois asséché en inspiration, tari en imagination. Et non que le désert me traverse. Bien l’inverse. Mais le Sahara est d’une totalité qui désarçonne. Aussi horizontal que vertical. La fusion du ciel et de la terre. La fixation symbiotique du feu et de la glace, un peu à la manière des comètes. Vacuité et plénitude marchent ici main dans la main, loin des frivolités anthropoïdes.  J’en perds un peu la carte. Peut-être est-ce la solitude qui m’oxyde un brin ? Alors passons….

C’est les cheveux crépus, la barbe longue et la peau hâlée que je viens de poser la béquille à Nouakchott, capitale de la Mauritanie. République islamique de Mauritanie pour les férus de précisions accessoires. 5 000 kilomètres la sépare de Paris. Des années lumière sur tous les autres plans. Et ne vous y trompez pas, la lumière voyage dans l’espace à près de 300 000 kilomètres par seconde !

>>>>> LIRE LA SUITE !!!

Les aventures de Virgile: Bons baisers de Laâyoun

28 Avr

Plus d’un mois que je suis au Maroc. Et tant à dire! Tant de gens que j’aimerais remercier pour la chaleur de leur accueil et les bons moments partagés. A Casablanca, à Rabat et ailleurs sur la route. Il y en a beaucoup. Et j’en profite pour adresser un grand merci, sans les nommer, à tous ces faiseurs de tajines, prêteurs de canapés et autres fournisseurs de bons moments qui se reconnaitront. Et aussi mention très spéciale (…) qui se reconnaitra !

J’ai quitté Casablanca il y a 10 jours, le soleil au zénith et le vent dans le dos, tout sourire, fend la route. En plus je m’étais fait monter un rétroviseur de Peugeot 103 par un mécano de la porte de Marrakech dans le centre ville. Un dénommé Sadir, toussotant mais fiable. En version « dépannage », avec 2 soudures, un demi rouleau de chatterton et quelques coups de marteau pour le réglage final, c’est-à-dire la finition, le tour fut joué en à peine une heure. Un petit bijou d’ingéniosité. Une prouesse d’établi. Je n’étais pas peu fier. Plus besoin de tourner la tête pour….>> la suite

Les aventures de Virgile #2 – L’Afrique enfin…le vrai début du chemin (destin?)!

1 Avr

Il n’y a pas si longtemps je vous parlais des collines andalouses coiffées d’oliviers et d’arbres en fleurs pétrifiés par la neige, de vent féroce et de morsure du froid. Pas si longtemps en effet que je maudissais le ciel tout entier de ce traitement malappris! C’était à l’heure de traverser l’Espagne, impitoyable et ficelée tout entière dans un climat venu du fond des âges. De si loin d’ailleurs que la mémoire elle-même ne s’en souvenait pas.

Outre quelques crapahutages mémorables dans les escarpements de Grenade, entre les pierres de l’Alhambra, il y eut quelques passages en des lieux étonnants comme ce café coupé du monde où, à minuit sonnante, alors que les clients émoustillés par la bière fourmillent dans l’endroit tapissé de photos pieuses et de souvenirs cuivrés par la fumée du tabac et des friteuses, le patron entonne, gabarit de rugbyman, plutôt pilier, les avant-bras comme des cuisses et un cou de taureau castillan, un cantique à la vierge Marie face à une icône disposée derrière le zinc, tenant à la main une bougie, lumières coupées, dans le calme et le recueillement des habitués. Quelle scène ! Après quoi la beuverie reprend et…>>> Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :