Les aventures de Virgile : la traversée du Sahara

4 Mai

En toute franchise, je ne sais pas vraiment de quelle manière entamer ce post ! Non que je  me sois asséché en inspiration, tari en imagination. Et non que le désert me traverse. Bien l’inverse. Mais le Sahara est d’une totalité qui désarçonne. Aussi horizontal que vertical. La fusion du ciel et de la terre. La fixation symbiotique du feu et de la glace, un peu à la manière des comètes. Vacuité et plénitude marchent ici main dans la main, loin des frivolités anthropoïdes.  J’en perds un peu la carte. Peut-être est-ce la solitude qui m’oxyde un brin ? Alors passons….

C’est les cheveux crépus, la barbe longue et la peau hâlée que je viens de poser la béquille à Nouakchott, capitale de la Mauritanie. République islamique de Mauritanie pour les férus de précisions accessoires. 5 000 kilomètres la sépare de Paris. Des années lumière sur tous les autres plans. Et ne vous y trompez pas, la lumière voyage dans l’espace à près de 300 000 kilomètres par seconde !

>>>>> LIRE LA SUITE !!!

Publicités

Une Réponse to “Les aventures de Virgile : la traversée du Sahara”

  1. isabeau de Touraine 04/05/2010 à 19:15 #

    Salut Virgile !
    Je ne sais pas du tout à quel rythme tu peux lire tes mails, et si ce n’est pas chiant pour toi d’avoir à lire des mails de gens que tu ne connais pas. Bon, tant pis, tu peux le zapper à partir de maintenant, et le lire dans l’avion (le bateau ?) du retour. Tes descriptions constituent des grands moments de littérature, c’est incroyable ! Ca me rappelle plein de souvenirs, et me rappelle aussi que ça fait trop longtemps que je ne suis pas partie…. Parfois, mes 40 ans pèsent lourd face à tes 25 ! 😉 Bravo pour avoir réussi à atteindre la Mauritanie dans le temps imparti par ton visa. Ici, les Saintes Glaces ne sont pas encore passées, et nous avons sauté de 25° à 8°, ça fait drôle à tout le monde, on a ressorti les gros manteaux alors qu’on était en tongs la semaine dernière. Une pluie de grêlons est même tombée hier. Je pense que tu as du mal à imaginer ça là où tu es. Prends soin de toi, la Mauritanie n’est pas de tout repos (aphorisme). Take Care. Isabeau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :