Archive | mars, 2009

Tensegrity frame de Ionut Predescu

26 Mar

ionut-bike

Le vélo « Tensegrity frame » (Cadre sous tension) est l’invention du designer industriel roumain Ionut Predescu. « Fait de fibre de carbone et de câble en kevlar.  Une balance entre compression et tension des éléments permet d’offrir une alternative légère aux cadres de vélo traditionnel »

Une belle invention, un beau design…bon pas adapté pour faire des bornes en mode routard  mais la classe quand même !

ionut-frame

Voiture? Bus? Ou vélo?

25 Mar

 

Image: Press-Office City of Müenster, Germany

Image: Press-Office City of Müenster, Germany

 

Wouaoooo… cette image se passe de commentaire!

Cette image montre la différence entre ces trois moyens de transport…mais s’il n’y avait que l’espace !

Si on ajoute les facteurs pollution, argent, risques, maladie…c’est le cas de le dire..il y a pas photo, je prends mon vélo !

 

 

 

 

Le Smartbike de Washington DC

24 Mar
Smartbike de Washington DC

Smartbike de Washington DC

Petit et mignon avec un look de vélo à l’américaine…cela ne fait pas si longtemps que le projet pilote de « Washington DC bike sharing » est né, mais il prend déjà de l’ampleur. D’ici l’été le département des transports de DC va agrandir l’actuel système nommé Smartbike de 10 à 50 stations pour un total d’environ 500 vélos. Ce n’est pas encore Paris avec ses 20000 vélib, mais pour sur c’est une bonne avancé outre atlantique, un petit pas dans la bonne direction dirons-nous !!

Ce concept croissant du vélo ville ou vélo partage mérite quand même d’être souligné, il n’y a plus qu’à espérer que de plus en plus de ville vont s’y mettre ! La plupart des grandes villes française l’on déjà adopter (on se demande ce qu’attend Lille ?! Désolé mais je suis Chti alors même émigré à Lyon…je prêche le développement positif de ma région natale !)

C’est le printemps, sortez vos vélos!!

20 Mar

logo_pignon1

Pignon sur Rue organise une exposition de vélos et accessoires spéciaux, ainsi qu’une bourse aux vélos le Dimanche 05 Avril, place Sathonay (Lyon 1er). L’occasion de découvrir toutes sortes de vélos: vélos couchés, urbains, randonneuses, triporteurs… et bien sur, les triplettes!! Vous y retrouverez votre asso cycliste préférée, de 10h à 17h, où vous pourrez rencontrer les aventuriers de cette année, des anciens, sans oublier Malaussène et Tarantass, nos deux fidèles montures!!

Nouveaux tarifs vélo’v!

18 Mar

 

Vélo’v : payer plus pour pédaler plus

Les tarifs augmentent pour financer de nouveaux services

 

C’était dans l’air depuis un an. Lundi, le Grand Lyon va examiner les nouveaux tarifs Vélo’v, qui entreront en vigueur en mai. Si la première demi-heure restera gratuite, l’actuelle tarification horaire sera remplacée par une tarification par tranche de trente minutes.

Par exemple, aujourd’hui un abonné longue durée paie 50 centimes la première heure après trente minutes gratuites. En mai, la deuxième demi-heure lui coûtera 75 centimes et les suivantes 1,50 euro. Pour les cartes à la semaine, le tarif sera respectivement de 1 et 2 euros.

“93% des usagers de Vélo’v circulent moins d’une demi heure. La modification des tarifs ne devrait concerner qu’une minorité”, explique Gilles Vesco, vice-président en charge des nouveaux modes de déplacement.

Hausse de l’abonnement
Pourtant, les abonnements devraient aussi subir une inflation : 5 euros de plus pour une carte longue durée. En revanche, les tarifs n’évolueront pas pour ceux qui utilisent la carte TCL ou OùRA.
JC Decaux souhaitait ces hausses depuis longtemps en raison de coûts d’entretien sous-évalués dans le contrat initial et de la progression du vandalisme (400 engins volés ou détruits par an).

“Mais on ne pouvait accepter d’augmentation sans amélioration du service”, souligne Gilles Vesco, qui a donc négocié un système de bonus malus sur la qualité du service assuré par JC Decaux et de nouvelles évolutions (voir encadré). “A terme l’objectif est d’augmenter le nombre de vélos en circulation. Si on n’avait pas amélioré la qualité de service, on aurait eu une baisse de trafic”, justifie Gilles Vesco.

 

Jean-Baptiste Labeur
Metrofrance.com, à Lyon

 

%d blogueurs aiment cette page :