LE VELO : Ennemi de la pollution et de la consommation de masse

20 Nov

Nina, Matao (triplette 2007 et ne s'en remet pas!) et Lola (triplette 2009)

En milieu urbain ou à la campagne, ils abandonnent la voiture et/ou les transports en commun pour leur préférer le vélo. Surtout pour les petits trajets, les plus polluants en auto.

 Il permet d’inhaler moins de gaz toxiques qu’avec un autre moyen de transport (à condition d’éviter les pics de pollution). Ainsi, en selle, on serait 6 fois moins exposé aux composés volatils qu’en voiture et 3 fois moins qu’en bus. Et, comme le cycliste avance beaucoup plus vite que le piéton et qu’il est plus élevé par rapport à la route, il reste moins le nez dans les pots d’échappement.

Il coûte 4 fois moins que l’automobile et 2 fois moins que les transports collectifs

 

Alors vous attendez quoi !! Mettez-vous au vélo !!!

 

 
Bookmark and Share

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :